211 fans | Vote
Pour poster sur ce forum, tu dois t'identifier
Saison 2 - M6Chaudon  (10.11.2014 à 22:18)
C'est ici que vous pourrez commenter les épisodes de la saison 2 de ''Elementary'' après leurs diffusions sur M6.
Saison 2Sonmi451  (11.11.2014 à 14:32)

Ravie d'apprendre cette nouvelle.

Maintenant, j'ai jusqu'au 5 décembre pour rattraper mon retard sur la saison 1 avec quelques épisodes manqués. Il serait tant que j'ouvre mon intégrale en DVD de la saison 1 que j'ai depuis avril, je crois. ^^


S2SeySey  (05.12.2014 à 09:50)

C'est parti pour le lancement!

201Chaudon  (05.12.2014 à 22:22)
Un très bon season première. Le voyage à Londres est une bouffée d'air frais pour la série qui avait peut-être besoin de se délocaliser. Nous faisons la connaissance de Mycroft qui a un côté décalé comme Sherlock surtout quand il fait exploser le bâtiment à Londres. On dirait bien que le courant passe bien entre Watson et Mycroft. Par contre, je ne sais pas trop quoi penser de Lestrade. Mention spéciale à Sherlock qui suit un pigeon pour résoudre une affaire ^^
202Chaudon  (05.12.2014 à 23:07)
Dans cet épisode, ce n'est pas vraiment l'enquête sur la mort d'un mathématicien qui nous intéresse. Ce qui nous intéresse, ce sont Sherlock et Watson surtout cette dernière qui se sent coupable de la mort d'un de ses anciens patients dont le fils semble apprécier Watson. J'ai beaucoup aimé voir Sherlock s'impliquer dans cette histoire et on voit qu'il a évolué grâce à Watson surtout quand il demande à cette dernière s'il peut aller au cimetière avec elle la prochaine fois qu'elle y va
201 : London Callingjef68  (07.12.2014 à 14:23)

Très bonne idée de commencer cette saison 2 à Londres, retour aux sources en quelque sorte, une enquête intéressante et menée à un bon rythme, mais manquant de rebondissement, je ne me suis pas ennuyé, mais c’est étrange j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose côté enquête…

Pour la rencontre de Sherlock et de son frère, un peu déçu de la conclusion, je m’attendais à ce qu’il lui avoue qu’il était malade, mais je suppose qu’on y reviendra…

Un bon épisode, mais je reste un peu sur ma faim

 

6,5/10

202 : Echec et Mathsjef68  (07.12.2014 à 15:26)

J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’enquête,  je m’y suis un peu perdu mais je dois dire que la conclusion avec ce double rebondissement je ne m’y attendais pas du tout, c’était assez bien amené,  mais le reste de l’épisode par contre m’a beaucoup intéressé , avec le fils d’un patient de Waston dont cette dernière est responsable de sa mort, et Sherlock voyant d’un mauvais œil, le profit que peut en tirer ce jeune garçon, bref il faut reconnaître que la force de la série réside dans  le duo Watson-Sherlock fonctionnant à merveille, cet épisode en encore la preuve…

 

7/10

201 : London Callingtibo18  (11.12.2014 à 21:35)

"Elementary" est tout de même une série qui ne mérite pas ses tristes audiences. Si elle est loin d'atteindre la perfection, il s'agit tout de même d'une très bonne série policière, qui réussit souvent ce qu'elle entreprend. Après l'agréable saison 1, cette deuxième salve d'enquêtes débute sur les chapeaux de roue, en délocalisant son action à Londres, une excellente idée. Sherlock Holmes est donc appelé par Scotland Yard afin de revenir dans le melting pot anglais pour retrouver son ancien collègue, Lestrade, accusé d'avoir menacé un homme innocenté du meurtre de sa femme, à tort selon lui.

La base de l'histoire est assez convenue, mais "London Calling" s'articule malgré tout autour d'un scénario extrêmement bien pensé, avec tout un tas de twists de bonne facture : les retrouvailles plus rapides que prévues entre les deux hommes, la confrontation avec le suspect, l'idée de bouteille d'acétone et du pistolet fabriqué par une imprimante 3D... La série mêle à la fois les idées et conclusions ingénieuses de Holmes avec une multitude de propositions scénaristiques plus classiques, ce qui permet de booster grandement le rythme de l'épisode.

Si les émotions sont plutôt absentes de l'affaire de la semaine, ce qui est finalement regrettable, "Elementary" se rattrape du côté de ses personnages. De retour à Londres, Holmes pense pouvoir retrouver son appartement lorsqu'il y découvre avec effroi son frère Mycroft, qui s'est approprié les lieux sur proposition de son père. L'aspect humoristique de la présentation de Mycroft est (un peu trop) rapidement effacée par des échanges plus soutenus avec Watson puis Holmes, jusqu'à aboutir à une discussion finale entre frères qui lorgne sur les deux styles. Plutôt malin.

En bref : Un season premiere très réussi, de bonne augure pour la suite de cette deuxième saison.
Note : 8/10

202 : Echec et mathstibo18  (11.12.2014 à 23:55)

L'opus précédent mettait l'accent sur la vie familiale de Sherlock, et afin de rééquilibrer le traitement des deux personnages principaux, celui-ci s'attèle à faire davantage de révélations sur Joan. La force de "Elementary" étant justement d'avoir non pas un, mais deux héros, ce choix s'avère très judicieux, d'autant plus que Lucy Liu maîtrise son rôle à merveille. Dans une intrigue plutôt basique en surface dans laquelle Joan renoue contact avec le fils d'un patient décédé, l'actrice parvient à livrer une prestation extrêmement touchante, tant sur les réflexions du personnage que grâce aux échanges avec son partenaire.

Mine de rien, Joan et Sherlock deviennent peu à peu de véritables confidents l'un pour l'autre, bien que la dimension humoristique de leur lien (liée au caractère hétéroclite de ce dernier) ne masque légèrement cette évolution au premier regard. Il était tout naturel que cela arrive, mais si la saison 1 avait initié les choses positivement, je trouve que "Elementary" utilise désormais la relation des deux personnages encore plus astucieusement. Parallèlement, "Echec et maths" s'intéresse de près au meurtre d'un scientifique reconnu dont la résolution d'un des problèmes les plus difficiles du monde était au bout de ses recherches.

Dans l'ensemble, si l'histoire manque parfois de consistance pour être totalement accrocheuse et passionnante, le développement de l'affaire est relativement bien géré, et surtout conforme à l'esprit de la série. Malgré un thème assez sec (les problèmes mathématiques sont loin d'être quelque chose de captivant pour un téléspectateur lambda), "Elementary" se débarrasse rapidement de l'aspect barbant de la chose pour construire un récit à la fois fluide et avec une cadence plus que convenable. Dommage, néanmoins, de se cantonner à cette intrigue trop classique.

En bref : Joan montre qu'elle peut être au moins aussi importante que Sherlock dans le développement de la série. Très bon épisode.
Note : 7/10


stephe  (12.12.2014 à 16:08)
Ce message a été supprimé le 12.12.2014
203Chaudon  (12.12.2014 à 21:52)
La série nous offre encore une fois une affaire classique dans laquelle Sherlock s'amuse comme un petit fou surtout avec le piratage informatique où il est prêt à se mettre tout nu pour avoir des informations pour l'enquête. Et mention spéciale pour Sherlock et ses minis scènes de crime afin que Watson améliore ses observations ^^. Un bon épisode classique...
204Chaudon  (12.12.2014 à 23:08)
Ça, c'est un très bon épisode de ''Elementary''. Cette histoire d'empoisonneuse qui se lie d'amitié avec Sherlock est touchante comme tout mine de rien car on apprend que ces deux personnages ont été malheureux durant leurs jeunesses. J'ai beaucoup aimé leur lien et le dénouement de l'affaire montre que parfois, rien n'est simple. J'ai aussi aimé le fait que Watson se demande ce que Sherlock ressent à propos de la trahison d'Irene Adler alias Moriarty. La fin de l'épisode est légèrement triste. Bref, excellent épisode

2.01 à 2.04stephe  (15.12.2014 à 11:37)

Très bon début de saison, j'ai beaucoup aimé voir Sherlock & Joan dans un autre lieu et puis surtout à Londres ! et quelle surprise de rencontrer le frère de Sherlock ! Et le coup des pigeons, c'était génial! 

Après s'attarder sur Sherlock, c'est au tour de Joan dans le 2 avec le fils de l'homme qui est mort sur sa table d'opération, il arrive bien à la manipuler et j'aime comment Sherlock prend la chose à coeur.

Je me souviens plus du 3 mais j'ai beaucoup aimé le 4 avec l'histoire de ses enfants abusés par leur parent et qui veulent les tuer, comment leur en vouloir ? Petit bémol, j'ai trouvé ça un peu "trop" le coup que sherlock, sous un autre nom, est contacté l'empoisonneuse! 

203 : Secret d'Étattibo18  (16.12.2014 à 22:25)

Si les deux premiers épisodes de la saison avaient décidé d’aborder plus largement la vie de chacun des deux personnages principaux, celui-ci s’avère beaucoup plus discret sur ce point, et c’est assez dommage. La force de la série étant en effet son couple d’enquêteurs, le fait de rester en surface et de développer quelque chose de plus stand alone ne suffit pas forcément à combler l’appétit du téléspectateur, d’autant que ces nombreuses escapades dans leur vie personnelle permet souvent de multiplier des émotions qui ne sont pas présentes dans les intrigues purement policières, bien plus axées sur la qualité de l’écriture du développement et sur la légèreté ambiante. Malgré tout, quelques petites scènes entre Holmes et Watson sont assez réjouissantes.

Je pense notamment à ce passage où un pirate informatique ordonne à Watson de se mettre nue devant son ordinateur, et où Holmes, pensant que le message lui est adressé, est prêt à s’exécuter. Globalement, les divergences qui subsistent dans le caractère de l’un et de l’autre sont encore plus fortes que ce que l’on peut voir dans d’autres séries qui jouent la même carte (« Castle » ou « The Mentalist » par exemple), et « Elementary » utilise cela sans modération avec brio, ayant bien compris qu’il s’agissait là d’un véritable point fort. Cela étant, le schéma du lien qui unit Watson à Holmes se répète forcément épisode après épisode, et la série va devoir évoluer astucieusement au risque de s’enfoncer dans une routine lassante, ou de proposer quelque chose de bien moins passionnant.

Pour en revenir à « Secret d’Etat », notre petit duo se retrouve dans de sales draps lorsqu’un homme vient demander à Holmes de retrouver un pirate informatique en fuite après avoir publié des documents confidentiels. Rapidement, le détective comprend que ce dernier le traque, et s’attire par ailleurs les foudres d’autres pirates, qui vont jusqu’à lui couper l’électricité, etc. Dans l’ensemble, l’affaire est piquante et offre quelques twists de très bonne facture, en surfant largement sur le côté fun des événements et le comique de situation (Holmes et Watson se faisant arrêter, notamment). Toutefois, le scénario demeure très classique, et cette sale habitude va vite devoir se dissiper.

En bref : Un épisode convenable, principalement pour son enquête de la semaine. Le reste est moins intéressant.
Note : 6/10

204 : L'empoisonneusetibo18  (16.12.2014 à 22:25)

En voilà un sympathique épisode de « Elementary ». Sans innover comme j’aurais voulu qu’elle le fasse, la série rompt avec la dynamique très habituelle réapparue dernièrement pour proposer quelque chose de classique sur la forme, mais beaucoup plus intéressant sur le fond. Cette semaine, Holmes est contacté pour se rendre sur une scène de crime lorsqu’un riche homme d’affaires adepte des pratiques SM est retrouvé mort par une escort girl. L’ouverture de l’épisode est naturellement bien fun grâce aux petites répliques qui font mouche, et la suite ne manque pas de divertir le téléspectateur avec les frasques débiles de Sherlock (qui fouette par exemple tout ce qu’il trouve).

Toutefois, « L’empoisonneuse » ne se contente pas d’amuser la galerie, proposant derrière cette façade un scénario extrêmement bien bâti, avec quelques rebondissements qui sont de belles trouvailles. Petit à petit, Holmes et ses acolytes vont en effet découvrir que cette histoire est liée à une vieille affaire de 19 ans son aînée, qui avait alors fasciné le jeune Sherlock, et que la famille de la victime est intimement lié au crime. Les enquêtes se déroulant dans le milieu familial sont souvent réussies dans les séries policières, mais celle-ci tout particulièrement, car même si l’aspect dramatique est inégalement représenté dans le récit, l’écriture est parfaitement travaillée.

Par ailleurs, cela permet d’introduire des guests intéressants – attachants pour les uns, méprisables pour les autres – et de mettre en scène des retrouvailles fortes entre Holmes et la fameuse suspecte de l’instruction qui l’a innocentée il y a pas mal d’années de cela. L’alchimie entre les deux personnages est palpable, et leurs échanges particulièrement prenants. Il est toujours bon pour la série de plonger dans le passé et les vieux démons de son héros, et une nouvelle fois, Jonny Lee Miller montre qu’il sait faire autre chose que le guignol. Dommage, en revanche, que Joan soit autant en retrait. Il aurait été judicieux de l’impliquer davantage.

En bref : En soignant l’écriture de son scénario, « Elementary » parvient à créer un épisode de qualité dans un univers qui n’est pas forcément sa marque de fabrique.
Note : 7.5/10

205Chaudon  (20.12.2014 à 08:52)
Nous revenons aux classiques avec cet épisode de "Elementary" même si c'est Sherlock qui va se dégoter une affaire. Mais ce qui m'a plu dans cet épisode, c'est l'amie de Watson qui demande à cette dernière un coup de main pour revoir l'homme avec qui elle a couché. La grosse surprise, c'est évidemment Sherlock qui s'est fait passer pour quelqu'un d'autre ^^
205 : Un détective dans la mafiatibo18  (30.12.2014 à 21:26)

Débuter l’histoire d’un épisode en nous présentant une héroïne en train de faire du shopping et un personnage principal se faire chier chez lui en train de potasser des vieux rapports de police, il faut tout de même oser, car ça ne donne pas spécialement envie. Et ce, même si « Elementary » a fait cela dans un but précis : faire en sorte que Sherlock se confie sa propre affaire. L’introduction prend ainsi tout son sens, d’autant que le téléspectateur est immédiatement impatient à l’idée de découvrir dans quoi Holmes va s’embarquer.

Le résultat se fait attendre, puis arrive enfin : ce sera… au sein de la mafia new-yorkaise. La petite plongée dans ce milieu assez glauque et anxiogène est bienvenue, tant l’univers de la série ne s’y prête pas a priori. Sherlock s’intéresse ainsi à la découverte d’un cadavre à la morgue, qui se trouve être celui d’un mafieux qui a commis un meurtre avant de perdre la vie. L’intrigue n’est pas complètement palpitante de bout en bout, mais reste excellente en terme de vitesse d’exécution, et surtout, est composée de quelques twists particulièrement efficaces.

Le gros point faible de « Un détective dans la mafia » reste finalement son absence totale de trame dramatique, « Elementary » se contentant de dérouler la résolution de son enquête selon un schéma qui retrouve un certain classicisme plutôt rapidement. Du côté des personnages, la situation est là encore plus propice à la légèreté, alors que Joan demande l’aide de Sherlock pour retrouver l’homme ayant donné un orgasme inoubliable à sa meilleure amie avant de découvrir, non sans énervement, qu’il s’agit tout simplement… de Sherlock lui-même. De quoi nous offrir quelques moments hilarants, évidemment.

En bref : « Elementary » continue de s’amuser à mettre son détective dans toutes les situations possibles, et c’est toujours aussi plaisant.
Note : 6.5/10

206 : Partenaires particulierstibo18  (30.12.2014 à 21:27)

Tout vient à point à qui sait attendre. Très discret depuis les débuts de la série, ce nouvel épisode donne l’occasion au capitaine Gregson de se révéler davantage, et c’est un choix plutôt judicieux. Jusqu’ici, le personnage incarné par Aidan Quinn servait plus à passer les plats et à gérer les délires de Sherlock sur le plan administratif, sa mise en avant est donc bienvenue. « Partenaires particuliers » nous fait donc découvrir la vie personnelle de Gregson, lorsque sa femme est attaquée par un homme armé à son domicile. Naturellement, le déroulé de l’épisode révèle une affaire plus complexe qu’une simple vengeance contre la police, et c’est dans l’ensemble très bien écrit.

En effet, Mme Gregson n’est pas la seule à recevoir la visite d’un méchant criminel, puisque des cadavres sont également découverts au fur et à mesure de l’enquête, et le tout prend un tournant inattendu qui implique le vol d’œuvres d’art, et la culpabilité d’une femme trahie par les aboiements de sa chienne. Autant dire que le scénario ne se prive pas de nombreux twists, qui sont toutefois aussi surprenants qu’efficaces, et ne laissent pas de répit au téléspectateur, sans compter le divertissement qui nous est proposé au travers de multiples répliques amusantes et un comique de situation fort bien mené.

Toutefois, si l’épisode ne se distingue pas spécialement par son originalité, en dehors du fait que Gregson a une place plus centrale qu’à l’accoutumée, il permet à Sherlock Holmes de nous révéler une autre facette de son caractère et de sa personnalité : touché par la détresse du capitaine, qui se trouve être séparé de son épouse dans la plus grande discrétion, Holmes s’emploie à conseiller ce dernier pour lui remonter le moral. J’ai trouvé la scène plutôt novatrice et décalée par rapport au comportement traditionnel du détective, et intéressante dans le développement de celui-ci.

En bref : Thomas Gregson abandonne son rôle de plante verte pour quelque chose de bien plus passionnant. Un excellent épisode.
Note : 8/10

206Chaudon  (01.01.2015 à 23:10)
Gregson est un personnage que je n'ai jamais réussi à apprécier dans ''Elementary''. Je sais que certains l'apprécient mais ce n'est pas mon cas. En effet, la série met en avant ce personnage notamment quand sa femme est menacée par un cambrioleur. Bien que le couple n'avance pas vraiment pour moi, l'enquête est tout de même bien ficelée. C'est en se servant de ce personnage que l'on voit que Sherlock se montre humain de temps en temps. Bref, un épisode beaucoup trop classique de ''Elementary''...
207Chaudon  (02.01.2015 à 22:11)
Ce tout nouvel épisode de ''Elementary'' était bien plus appréciable que le précédent car on ne commence pas l'épisode sur une scène de crime mais dans une réunion à laquelle Sherlock se rend quelques fois. C'est donc le retour de Mycroft, son frère et je dois avouer que j'ai bien aimé ce personnage. La révélation de Watson à Sherlock sur le fait qu'elle ait couché avec son frère n'est pas une surprise car il y avait un petit quelque chose entre eux dans le premier épisode de cette saison. En tout cas, toute cette histoire sur Nigella, ex fiancée de Mycroft, est assez bien écrite et c'est le point fort de cette série. Bien que cet épisode était bon, il reste quand même quelques défauts comme la mécanique... MA NOTE : 7,5/10
208Chaudon  (02.01.2015 à 22:28)
Je trouve que le cas de la semaine a mis pas mal de temps à décoller lorsque cela implique un créateur technologique qui va finir par décéder alors qu'il a appris l'assassinat de sa fille peu de temps avant. Le coupable est facile à deviner pour moi malheureusement. En revanche, ce qu'il se passe autour de Sherlock et Mycroft est très intéressant car leur père veut couper les vivres de Sherlock. Cela donne de jolis scènes entre Sherlock et Watson. La fin de l'épisode avec Mycroft est légèrement inquiétante tout de même... MA NOTE : 6/10

208SeySey  (03.01.2015 à 10:48)

Les actes de Mycroft...tellement de questions au sujet de ce personnage ^^

Moi je ne l'aime pas mais alors pas du tout!

207 : Madame la marquisetibo18  (03.01.2015 à 17:54)

Depuis le season premiere, j'attendais impatiemment le retour de Mycroft dans les pattes de Sherlock et Joan. C'est chose faite cette semaine, puisque le frère Holmes débarque à New-York accompagné d'une petite surprise : Nigella, son ex-fiancée et accessoirement à l'origine de leur brouille, Sherlock ayant décidé de coucher avec elle pour que Mycroft ne se marie pas avec elle. Néanmoins, Nigella a repris contact avec ce dernier lorsque son amant a été assassiné, et tous deux viennent alors demander de l'aide au détective. Naturellement, l'enquête n'a enfin de compte que peu d'importance dans l'épisode, bien que ce qui nous est raconté est plutôt efficace et rythmé, en dépit d'une mécanique un peu trop bien huilée.

En revanche, la construction diffère quelque peu (pas de scène de crime, par exemple, et des décors assez éloignés de l'univers de la série). Quoi qu'il en soit, c'est bel et bien avec la relation entre les deux frères Holmes que "Madame la marquise" articule son récit. L'épisode est ainsi l'occasion de plusieurs confrontations succulentes, qu'il s'agisse de la colère de Sherlock lorsqu'il découvre que son frère s'est incrusté à sa réunion de dépendants, ou encore de leur échange plus calme qui clôture cet opus, dans lequel Mycroft tente d'apaiser les tensions après avoir envoyé ballader Nigella. Clairement, Rhys Ifans est un excellent ajout au casting, et son personnage l'est tout autant.

Toutefois, malgré l'imposante place prise par Mycroft, Sherlock reste au centre du jeu, et concentre à lui seul le principal atout de "Madame la marquise" : son humour. Jonny Lee Miller s'éclate comme un petit fou lorsqu'il s'agit d'interpréter le frère éploré qui découvre que sa partenaire s'est envoyée son frère. Le passage dans la voiture où Sherlock demande à Joan quels sont les talents de Mycroft en matière de "coït" symbolise à lui seul les innombrables répliques de choix qui parsèment l'ensemble de l'épisode. Une bonne tranche de rigolade qui n'empêche pas "Elementary" de prendre également le temps de donner du relief à ses deux héros.

En bref : Des relations décomplexées et approfondies au service d'un excellent épisode.
Note : 8/10

208 : La mort en héritagetibo18  (03.01.2015 à 20:05)

Lors de l'épisode précédent, "Elementary" faisait revenir Mycroft aux côtés de Sherlock. Ce que la série nous avait cependant caché, c'est que le personnage risque d'avoir un rôle bien plus crucial que ce que à quoi nous pouvions nous attendre. Certes, le frère de Holmes poursuit la dynamique de rapprochement émotionnel entre ce dernier et Joan, introduite dans le 2.07. Suite aux aveux de Mycroft, qui assure à Sherlock que son père veut lui couper les vivres, celui-ci part se confier à sa partenaire féminine et lui fait part de ses craintes dans une scène très touchante, qui contraste avec tout ce qui a pu caractériser le personnage jusqu'ici.

Toutefois, le cliffhanger de "La mort en héritage" révèle une toute autre facette de Mycroft, qui donne déjà envie de voir de quoi il retourne. En effet, ce dernier passe un mystérieux coup de fil, évoquant entre autres le fait que son père ne lui a jamais parlé de Sherlock. "Elementary" semble avoir saisi l'opportunité de construire un petit fil rouge qui pourrait grandir encore un peu plus ses différents protagonistes, et c'est particulièrement réjouissant. Parallèlement, l'épisode développe également une nouvelle affaire policière, lorsque le corps d'une jeune femme est retrouvé sur le toit d'un camion de livraison.

Petit à petit, l'intrigue révèle alors que la victime était la fille d'un riche patron d'entreprise sur le point de mourir d'une longue maladie. Tout cela amène alors à reconsidérer le mobile du meurtre. Dans l'ensemble, l'histoire manque franchement d'innovation, mais davantage sur le fond que sur la forme. Si la construction même de l'épisode comporte quelques petites choses intéressantes, le contenu du récit est trop faiblard pour surprendre le téléspectateur. Par ailleurs, en raison de la présence d'une guest beaucoup trop envahissante, la découverte du coupable apparaît comme un poil évidente. Dommage.

En bref : Si l'épisode ne brille pas sur le plan policier, il permet à la série de s'engager sur un nouveau terrain avec un Mycroft très mystérieux.
Note : 7.5/10


tiboSeySey  (09.01.2015 à 14:21)

Merci beaucoup pour tes avis très détaillés mais surtout très bien écrits!

Continue de poster tes avis!

209Chaudon  (09.01.2015 à 22:04)
Assez bon cet épisode de "Elementary" puisque Sherlock va se mettre à penser qu'un homme qui passe au détecteur de mensonge est en fait un tueur en série. Comme d'habitude, il a raison mais j'aurais voulu qu'il se trompe afin que Sherlock doute de ses capacités. Tout est plutôt réussi dans les confrontations entre Sherlock et le tueur. Puis les échanges entre Watson et Sherlock sont touchantes, surtout dans la scène finale. On a jamais vu Sherlock valoriser Watson et c'est une belle surprise... MA NOTE : 7/10
210Chaudon  (09.01.2015 à 22:38)
J'ai retrouvé pas mal de saison 8 de "Dr House" dans cet épisode de "Elementary". Ce qui fait que cet épisode était brillant tout simplement. On est dans le flou total dès le début avec ce schizophrène qui dit avoir tué sa reine. Ce sera l'occasion pour Sherlock de s'amuser et de se remettre en question. Toutes les scènes au tribunal étaient exquises surtout pour Sherlock qui impose sa nature ^^ avec ses phrases intelligentes. J'aime aussi Watson qui sent que son partenaire est chamboulé par cette affaire. En tout cas, c'est une très bonne idée de mettre le partenariat entre Bell et Sherlock en péril car cela va changer légèrement la dynamique de la série. Sherlock fait de la peine tout de même quand il apprend qu'il ne pourra plus être consultant (bien qu'il le redevienne à la fin de l'épisode) et le jeu de Jonny Lee Miller n'est pas à remettre en cause car cet acteur continue de briller... MA NOTE : 10/10

209SeySey  (12.01.2015 à 15:44)

Tu vois Chaudon, moi j'ai préféré le 209 ^^

"Est-ce vraiment le tueur?" Ah ba oui!

Le jeu de piste afin de le débusqué était vraiment agréable à regarder!

209 : Le prédateurtibo18  (14.01.2015 à 21:48)
Message édité : 14.01.2015 à 22:03

Alors que Mycroft était l'un des principaux atouts des deux précédents épisodes, « Elementary » retrouve avec ce nouvel opus un déroulé bien plus conventionnel, oubliant provisoirement ses fils rouges pour se concentrer sur son intrigue de la semaine. Malgré tout, la série n'abandonne pour autant pas du tout ses personnages, bien au contraire. Certes, peu d'évolutions sensibles sont à signaler, mais le duo entre Sherlock et Joan permet de rythmer positivement les événements qui nous sont racontés, et sont même à l'origine de quelques échanges un peu plus profonds. Je pense en particulier au moment où Holmes avoue avoir commis une erreur en prenant l'initiative d'aller rendre visite au suspect. Le héros se remet rarement en question, et ses interrogations sont les bienvenues, quelles qu'elles soient.

De ce point de vue, la scène finale entre les deux protagonistes est également de bonne facture car elle renforce une fois de plus la dynamique entre eux grâce aux avancées psychologiques de Sherlock. Une très bonne chose. Dans le même temps, Holmes et Watson sont donc affectés à une nouvelle affaire lorsque le commissariat est dépêché sur les lieux de la découverte d'un cadavre. A première vue tuée par son mari, la jeune femme avait en réalité concocté une petite mise en scène pour orchestrer son suicide. Un fait que Holmes va bien évidemment découvrir très rapidement, avant de rétropédaler sur l'innocence du suspect qui a finalement commis d'autres crimes.

Le scénario n'est pas toujours parfait, notamment parce que le suspense demeure vain un peu trop rapidement à mon goût, mais dans l'ensemble, « Le prédateur » déroule une histoire très bien ficelée et remarquablement travaillée, sans aucun doute. L'humour n'est pas spécialement très présent, les émotions non plus, il faut alors chercher du côté des enquêteurs ou du principal guest de la semaine pour dénicher des éléments plus satisfaisants, mais ce n'est pas un mal, même si la série aurait pu prendre le temps de corriger ces quelques faiblesses. Quoi qu'il en soit, l'ennui ne gagne pas le téléspectateur, et la résolution des crimes reste très agréable et très fluide.

En bref : Bien plus classique que ses prédécesseurs, cet épisode n'en reste pas moins plutôt réussi.
Note : 6.5/10

210 : Triste Siretibo18  (14.01.2015 à 22:45)

Je lisais tout récemment un commentaire (de Chaudon) faisant le parallèle entre "Elementary" et "House" pour cet épisode. Si le lien entre les deux séries est évident depuis les débuts de la série policière de CBS, je crois en effet que "Triste Sire" est sans doute l'exemple le plus flagrant des multiples ressemblances avec le drama médical culte de FOX. Dans ce nouvel opus, la série rompt en tout point avec sa narration traditionnelle pour parachuter Sherlock et Joan au tribunal, interrogés par la cour suite à une affaire ayant mené Bell jusqu'à l'hôpital, touché par une balle. La première force de l'intrigue, c'est de nous plonger immédiatement dans le vif du sujet tout en prenant le temps de distiller les divers twists au fur et à mesure.

Sur le fond comme sur la forme, "Elementary" innove, et clairement, le résultat est excellent, pour ne pas dire explosif. Dans sa structure, tout d'abord, la série navigue entre le récit développé par Holmes à la barre et les scènes "flashbacks" (pas présentées comme telles d'ailleurs), qui mettent en exergue les facilités du héros à divaguer lorsqu'il juge cela nécessaire. Cette double lecture est une idée brillante, aussi bien pour les personnages que pour le contenu du scénario. Par ailleurs, la légèreté qui règne dans "Triste Sire" diffère de ce que la série a pour coutume de proposer, puisque Holmes retrouve ici clairement les traits de caractères de Greg House, y compris grâce à certains détails dans le jeu des acteurs (Jonny Lee Miller et Hugh Laurie).

Enfin, l'épisode est également l'occasion d'utiliser à bon escient l'ensemble des enquêteurs, dont ceux du commissariat qui sont beaucoup trop souvent relégués en arrière-plan (bien que quelques avancées notables aient été constatées ces derniers temps). Suite à l'enchaînement des événements, Bell s'est donc retrouvé dans l'obligation de sauver la vie de Holmes et de prendre une balle pour lui. Résultat, alors que le chef décide d'aller contre l'avis du juge (qui souhaitait voir Holmes et Watson perdre leur statut de consultant), Bell exprime son envie de ne plus voir traîner le détective dans les parages. Une scène très intense, très touchante mais aussi terriblement excitante, donnant clairement envie de voir quelles évolutions vont être mises en place.

En bref : Voici peut-être bien le tout meilleur épisode de "Elementary" à ce jour. Rien à redire, tout simplement.
Note : 10/10

Ajouter un message sur la dernière page

Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente

Photo du Mois [JEU]
Aujourd'hui à 21:22

Actualités
6ter continue la diffusion de la saison 5 !

6ter continue la diffusion de la saison 5 !
Aujourd'hui, lundi 8 août, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) continue la diffusion...

6ter | Fin de la quatrième saison et début de la cinquième ce soir !

6ter | Fin de la quatrième saison et début de la cinquième ce soir !
Aujourd'hui, lundi 1er août, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une nouvelle...

La saison 4 se poursuit aujourd'hui sur 6ter !

La saison 4 se poursuit aujourd'hui sur 6ter !
Aujourd'hui, lundi 18 juillet, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une nouvelle...

6ter continue la saison 4 ce soir !

6ter continue la saison 4 ce soir !
Aujourd'hui, lundi 11 juillet, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une nouvelle soirée...

6ter | Une soirée Elementary avec des épisodes de la saison 4 !

6ter | Une soirée Elementary avec des épisodes de la saison 4 !
En ce lundi 4 juillet, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une soirée Elementary. En...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !