211 fans | Vote
Pour poster sur ce forum, tu dois t'identifier
Saison 4 - M6Chaudon  (09.02.2016 à 17:42)
La saison 4 de "Elementary" débarque déjà le vendredi 4 mars sur M6 ! C'est ici que vous pourrez commenter les épisodes après leurs diffusions...
401Chaudon  (05.03.2016 à 13:38)
Ce début de saison 4 est relativement satisfaisant avec un premier épisode qui nous offre un bon classique tout en essayant de gérer les conséquences de la fin de la saison 3. Là, on apprend que Sherlock remonte la pente puisqu'il n'a pris qu'une seule fois de l'héroïne. La déception vient du fait que Morland, le père de Sherlock, ne fait qu'une apparition en fin d'épisode. Le court échange qu'ont le père et le fils nous promet des confrontations assez cocasses et épiques. Pour le cas de la semaine, ce n'est pas ce que la série a fait de mieux mais content de revoir David Zayas, que je n'avais pas vu depuis la fin de "Dexter". J'ai bien aimé les conséquences que Sherlock a provoqué en fin de saison 3 mais il est également évident que lui et Watson n'allaient pas être virés trop longtemps non plus. Bref, un bon classique. MA NOTE : 7/10
402Chaudon  (05.03.2016 à 14:50)
Avec cet épisode, "Elementary" veut nous présenter Morland qui dit être à New York pour le bien de Sherlock. C'est vrai que c'est quelqu'un d'assez mystérieux et je suis sûr qu'il est dans cette ville pour affaires. La fin de l'épisode avec le face à face entre Morland et Watson est réussie car l'on constate une nouvelle fois que Watson est très attachée à Sherlock et qu'elle ne veut pas qu'il lui fasse du mal. Ce genre d'arguments me rappelle aussi la fin de la saison 2 avec Mycroft où elle tenait le même genre de discours. Le cas de la semaine sur le triple homicide est assez correct dans l'ensemble et "Elementary" traite ceci avec intelligence. Maintenant, j'aimerais vraiment savoir où veut nous mener cette saison... MA NOTE : 6,5/10
401 : El Gatotibo18  (09.03.2016 à 23:25)

Bien que la dernière partie de la saison 3 se soit révélée particulièrement décevante, pour ne pas dire mauvaise comme tout, "Elementary" avait réussi à refermer son année avec davantage d'efficacité, en capitalisant quasi-exclusivement sur son personnage central et en offrant un cliffhanger plutôt intéressant qui donnait envie de revenir. Malheureusement, "El Gato" n'est pas la reprise la plus passionnante qui soit, et surtout, déçoit fortement par rapport à ce que l'on était en droit d'espérer.

La première erreur provient à mon sens de l'utilisation extrêmement mitigée et maladroite de la porte ouverte lors du season 3 finale, en ce qui concerne la dégradation de l'état de Sherlock, qui avait replongé dans la drogue. En effet, sans doute afin de ne pas trop perturber la mécanique de la série, cette dernière a fait le choix de soigner le mal immédiatement, ce qui constitue naturellement un énorme gâchis de potentiel. Les quelques scènes consacrées à Holmes, qu'il s'agisse de ses échanges avec Joan ou de l'arrivée de son père (campé par John Noble, le cultissime Walter Bishop de la regrettée "Fringe"), sont belles mais insuffisantes.

En conséquence, ce premier opus de la saison manque parfois grandement d'instants touchants, alors même que l'humour est totalement absent et que le cas de la semaine n'est pas franchement palpitant. Alors que Joan et Sherlock ont sous la menace de poursuites suite aux actes perpétrés récemment par celui-ci (et qu'ils finissent par se faire congédier du commissariat), l'équipe se penche sur le suicide d'un homme ayant avoué plusieurs meurtres avant de mettre fin à ses jours. La vitesse d'exécution est satisfaisante, mais le suspense pas nécessairement au rendez-vous.

En bref : Il y avait matière à faire beaucoup, beaucoup mieux.
Note : 5/10

402 : Lavage de cerveautibo18  (09.03.2016 à 23:27)

Arrivé discrètement à la toute fin du season premiere, John Noble est véritablement utilisé pour la première fois dans ce deuxième volet de la saison, alors que la prise de contact avec Sherlock puis Joan est établie de manière importante. L'ajout de ce brillant acteur au casting ne peut évidemment être qu'une bonne chose pour "Elementary", et globalement, la série parvient à créer quelque chose d'intéressant autour de lui et de son personnage. Outre l'alchimie qui semble déjà régner entre les interprètes, le père de Holmes est ainsi à l'origine de passages trop rares mais particulièrement prenants.

Je retiens avant tout la scène finale aux côtés de Watson, qui donne un indice sur le chemin que pourrait prendre cette quatrième saison, et cela me plaît plutôt, tant pour le développement des deux héros que cela engendrerait que pour le rôle de John Noble jouerait alors dans la mythologie de la série. Si "Elementary" s'est parfois démarquée grâce à ses cas de la semaine, c'est souvent lorsqu'elle s'approprie davantage ses protagonistes qu'elle parvient à s'illustrer, et les remettre au centre du jeu ne serait ainsi que bénéfique.

Car justement, la faiblesse principale de "Lavage de cerveau" provient sans conteste de l'affaire policière traitée. Bien que l'association provisoire du duo de choc avec un nouvel agent du FBI permette de modifier légèrement la dynamique habituelle, le contenu de l'intrigue et l'écriture des dialogues ne sont pas forcément à la hauteur pour que le plaisir soit total et le suspense entier sur ce qui se déroule sous les yeux du téléspectateur. Je suis persuadé qu'il aurait été plus opportun d'équilibrer le temps d'antenne entre l'enquête et la vie personnelle du héros, chose que "Elementary" semble décidément avoir du mal à oser tenter.

En bref : Toujours un réel bonheur de revoir John Noble, qui semble ici hériter d'un rôle potentiellement fondamental pour la suite de la saison. Intriguant.
Note : 6.5/10

403Chaudon  (11.03.2016 à 21:57)
On ne peut pas dire, qu'en ce début de saison 4, que les affaires de la semaine de "Elementary" soient excitantes. En effet, l'enquête sur le double meurtre dont les 2 victimes se ressemblent comme deux gouttes d'eau n'a rien de bien passionnante surtout, en plus, que le coupable est facile à deviner si l'on est un bon observateur. Le déroulé de l'enquête est trop classique. Mais heureusement, Sherlock et Morland font le show avec leurs confrontations. Leur relation père/fils est très amusante et la partie où Sherlock et Morland se rendent à une soirée en costard-noeud papillon permet de changer légèrement le paysage et la dynamique de la série. La scène finale où Sherlock fait tout son possible pour faire fuir son père est assez touchante et mystérieuse à la fois. Pourquoi Sherlock en veut-il à ce point à Morland ? Je suppose qu'il faudra encore attendre un petit peu. MA NOTE : 6/10
404Chaudon  (11.03.2016 à 22:48)
En cette saison 4, "Elementary" s'est vite essoufflée. Disons qu'il y a une chose qui manque dans cette saison. Il n'y a rien qui nous donne envie de découvrir la suite. La série continue donc ses cas de la semaine classique en enquêtant cette fois-ci sur la mort d'Abby Campbell. Cette fois encore, même procédé, même mécanique. "Elementary" ne fait pas l'effort de changer légèrement sa dynamique. Et une fois encore, les personnages sauvent l'épisode. Alors que Morland et Sherlock faisaient le show durant les 3 premiers épisodes, Watson revient sur le devant de la scène quand une policière, Gina Cortes, fait des recherches sur elle. Il est clair que la série veut faire de Cortes quelqu'un de détestable mais je me demande surtout quelles sont ses motivations pour qu'elle enquête à fond sur Watson. La fin avec le combat entre Watson et Cortes permet de voir une scène cocasse entre Sherlock et Watson, sur leurs connaissances en médecine. Bref, un classique. MA NOTE : 5/10
403 : Délit de facièstibo18  (17.03.2016 à 23:00)

En mêlant Joan et Sherlock à une intrigue menée par un agent du FBI inconnu au bataillon, "Elementary" avait fait le choix de retrouver rapidement une mécanique la plus traditionnelle possible dans la méthodologie de résolution des affaires, sans pour autant faire obstruction aux récents déboires de Holmes avec la justice et la NYPD. Malheureusement, cette fois-ci, la série renoue déjà définitivement avec ses habitudes, puisque les deux détectives enquêtent déjà de nouveau aux côtés de Gregson et Bell, comme si rien ne s'était passé.

Je dois avouer que je reste extrêmement déçu de la manière dont les scénaristes ont géré cette mise à pied et les conséquences des actes de Holmes, d'autant que, compte-tenu du relatif vide scénaristique des épisodes, la place était suffisante pour développer tout cela bien plus en profondeur. La déception est effectivement grande face à l'enquête de la semaine, qui démarre de manière intriguante et avec une belle idée autour des sosies, mais qui se transforme rapidement en quelque chose de terriblement lent et ennuyeux.

Il faut alors se rabattre sur John Noble et le duo qu'il forme avec Jonny Lee Miller pour trouver davantage de réussite, même si là encore, "Délit de faciès" n'est pas complètement satisfaisant non plus, sur le plan émotionnel surtout. Les échanges entre les deux hommes sont ainsi plutôt banals, et peu touchants dans l'ensemble. En revanche, l'association des deux acteurs fonctionne toujours à merveille, et les nombreuses scènes qu'ils partagent restent assez originales et efficaces. Ce qui prouve, décidément, que John Noble est bien le seul atout de ce début de saison.

En bref : Très médiocre.
Note : 4/10

404 : Ménage à troistibo18  (17.03.2016 à 23:02)

On ne va pas se mentir, ce quatrième opus de la saison n'avait rien de révolutionnaire et s'inscrit très largement dans la lignée de ce que ce début de quatrième année semble capable de nous offrir, notamment dans sa méthodologie d'exécution des cas de la semaine. Pourtant, quelque chose permet à "Ménage à trois" de fonctionner beaucoup plus efficacement que son prédécesseur, et ce malgré l'absence de John Noble, de façon très paradoxale. Le premier point positif vient des quelques scènes humoristiques qui alimentent l'épisode.

En effet, "Elementary" avait cruellement perdu sa légèreté depuis son retour, et voir Sherlock et Joan menottés face-à-face et sans pouvoir bouger le petit doigt suffit au téléspectateur pour retrouver l'aspect divertissant qui lui manquait tant. En outre, l'intrigue policière traitée par les deux compères demeure extrêmement fastidieuse en terme de rythmique, mais surprend à plusieurs reprises, principalement dans son premier tiers, avec des idées assez nouvelles et un environnement peu commun lorsque Watson et Holmes rencontrent l'univers médical.

Le cas de la semaine est donc plutôt banal mais néanmoins convenable et bien mené, une très bonne chose. Dans le même temps, "Ménage à trois" fait apparaître le détective Cortes dans les pattes de Joan, sans vraiment s'attarder sur les véritables raisons de l'enquête qu'elle commence à mener sur la partenaire de Sherlock. En variant ses propositions autour de ses deux héros, principalement axées sur le père de Holmes jusqu'ici, la saison s'offre de nouvelles perspectives potentiellement intéressantes, même si les émotions sont beaucoup moins présentes. On ne peut que s'en réjouir.

En bref : Toujours rien de transcendant, mais "Elementary" se reprend.
Note : 6.5/10

405Chaudon  (19.03.2016 à 14:06)
Parfois, j'ai toujours l'impression de me répéter quand je commente un épisode de "Elementary"... surtout en cette saison 4 qui continue de nous proposer des cas de la semaine assez banals alors que les personnages sont là pour nous divertir. Le cas de la semaine n'est pas mauvais en soi car il nous offre quelques moments cocasses notamment les moments où Sherlock et Watson jouent à un vieux jeu vidéo. On a le droit à des répliques très funs et amusantes et cela fait du bien tant j'ai comme l'impression que ça fait longtemps qu'on n'en a pas eu entre le duo principal. Point de vue émotion, cela se fait avec Alfredo qui s'inquiète de l'absence de Sherlock aux réunions. Cela donne des réflexions intelligentes entre les deux amis qui s'inquiètent l'un pour l'autre. Sherlock et Alfredo nous offrent toujours des moments touchants et drôles à la fois, c'est vraiment appréciable. Bref, un bon classique. MA NOTE : 6,5/10
406Chaudon  (19.03.2016 à 15:00)
Absent lors des deux épisodes précédents, Morland revient pour aider Sherlock à retrouver un tueur à gages. Si l'association père/fils est plaisante à suivre, je trouve que cela n'est pas aussi palpitant que cela en a l'air car le déroulé de l'enquête est ce que "Elementary" a pour habitude de faire. Mais ce changement de duo pour un épisode s'avère être une bonne idée, surtout pour retrouver ce tueur même si le thème du tueur à gages est un classique dans des tas d'autres séries policières ("Bones", "Castle", "The Mentalist"...). Cet épisode nous fait aussi une révélation qui est loin d'être une surprise : Morland n'est pas à New York pour le bien de son fils et la fin de l'épisode où il semble être en danger permet de lancer la saison, qui a énormément de mal à décoller (comme la saison 3 qui avait vraiment démarré sur les chapeaux de roues). Donc la question est : dans quel pétrin s'est mis Morland ? Malheureusement, il faudra attendre encore de longs mois sur M6... MA NOTE : 7/10
405 : Les chevaliers de Nottinghamtibo18  (25.03.2016 à 22:19)

Après un léger passage à vide, "Elementary" semble sur le point de repartir dans la bonne direction, et c'est honnêtement une grande satisfaction. Ce cinquième opus de la saison se révèle même être le meilleur de la quatrième salve d'enquêtes ayant récemment débuté, y compris du point de vue de l'affaire de la semaine, une excellente nouvelle qui prouve que les scénaristes se sont repris. "Les chevaliers de Nottingham" envoie pour cela Joan et Watson résoudre le meurtre d'un archéologue, retrouvé calciné dans un appartement.

Du simple incendie jusqu'à la dissimulation de fûts de déchets, en passant par la recherche d'un trésor se trouvant être des jeux vidéo totalement inédits pour le grand public, la série délivre une intrigue policière relativement solide, bien que le suspense ne soit pas toujours haletant et que la mécanique n'ai rien de très novateur. Néanmoins, le domaine des geeks, ou encore les multiples twists qui permettent au récit d'être extrêmement bien cadencé, sont de très bons éléments qui participent positivement à la réussite globale de l'épisode.

Concernant le développement des personnages, "Les chevaliers de Nottingham" capitalise sur les événements du dernier season finale en faisant revenir Alfredo, quelques semaines après avoir vécu le pire à cause d'Oscar, qui peine à nouer le contact avec Sherlock en raison des démons qui hantent les esprits des deux hommes. Qu'il s'agisse des conversations avec Watson, très protectrice envers son mentor, ou des échanges entre Alfredo, Holmes est à nouveau très touchant pour le téléspectateur, et donne à son personnage une dimension dramatique plus qu'intéressante, comme souvent.

En bref : Un très bon épisode de "Elementary".
Note : 7/10

406 : La loi du plus forttibo18  (25.03.2016 à 22:21)

Absent ces dernières semaines après avoir été introduit de très belle manière au début de la saison, John Noble fait son retour dans "Elementary" cette semaine, toujours sous les traits de Morland Holmes, et ce pour le plus grand plaisir du téléspectateur. Le père de Sherlock réapparaît en effet aux côtés de son fils lorsqu'il se permet de le contacter pour lui donner une piste dans le cadre d'une affaire de meurtres, qui va peu à peu révéler quelques éléments mystérieux de la vie de Morland, et amener les scénaristes jusqu'à introduire un alléchant fil rouge autour de sa présence à New York.

"La loi du plus fort" est donc avant tout un épisode centré sur les deux hommes de la famille Holmes, certes au détriment des autres personnages (Joan et les autres sont ainsi particulièrement effacés et relégués au rang de protagonistes secondaires), ce qui permet de s'intéresser à nouveau à la relation que ceux-ci peuvent entretenir et à la méfiance qui reste intacte du côté de Sherlock, mais aussi d'apporter au récit une petite touche d'originalité avec une mécanique qui diffère quelque peu sur la forme, en privilégiant une enquête résolue par ce duo d'un jour.

Pourtant, dans le fond, cet épisode de "Elementary" est avant tout un pur classique, ce qui n'est pas forcément un compliment. Le déroulement de l'affaire est évidemment assez rythmé et efficace, mais les surprises ne sont pas toujours au rendez-vous, et la narration manque parfois de piquant ainsi que de profondeur. C'est d'ailleurs le défaut majeur de ce sixième volet de la saison, qui a oublié à de nombreuses reprises de travailler son registre émotionnel et se retrouve en conséquence avec des scénarios assez bien écrits mais des scènes extrêmement fades.

En bref : Le retour de Morland dans les parages est plutôt bien géré, tout comme l'affaire de la semaine, malgré une absence évidente de relief.
Note : 6/10

407Chaudon  (17.02.2017 à 22:06)
Pour son grand retour sur M6, "Elementary" nous offre un épisode particulièrement réussi. En effet, le cas de la semaine avait quelque chose d'assez original sur la mort d'un ancien agent du FBI. Et tout ceci va être lié à une jeune fille qui s'avère être une usurpatrice aux yeux de Sherlock. La série nous offre de multiples confrontations entre le personnage principal et la fausse Nina. Le dénouement nous indique que Sherlock a bien fait de suspecter la fausse Nina puisque cette dernière va tenter de jouer avec le détective sur ce qui elle est réellement. Côté personnages, il y a pas mal de fun concernant le beau-père de Watson qui a écrit un livre sur le partenariat de Sherlock et Watson sauf qu'un passage du livre dérange Watson. Oui, dans la fiction, Watson et Sherlock couchent ensemble. C'est amusant comme situation surtout que le détective ne s'en offusque pas. On se doute bien que Watson va changer d'avis à la fin de l'épisode en disant à son beau-père qu'elle accepte qu'il vende ses romans. Bref, un solide épisode. MA NOTE : 7,5/10
408Chaudon  (17.02.2017 à 22:50)
La série se penche sur la mort d'une jeune femme enceinte. L'enquête de la semaine n'était pas aussi passionnante que celle dans l'épisode précédent. On a l'impression que la mécanique est bien huilée, ce qui fait que cet épisode de "Elementary" un classique, voire même un peu trop. Le meurtrier n'était pas difficile à deviner. J'ai bien aimé la présence de Michael O'Keefe dans le rôle du tueur en série en voie de guérison concernant sa santé mentale. Une autre intrigue sauve l'épisode de l'ennui, c'est celle de Bell qui passe l'examen pour devenir sergent. D'ailleurs, une scène m'a intrigué, c'est la scène d'ouverture où Sherlock surprend Bell dans sa maison. On dirait qu'il fait une crise de jalousie. J'ai peur de ce que les scénaristes ont en réserve pour le duo principal car je n'ai pas du tout envie de voir Sherlock et Watson en couple. La raison pour laquelle Bell se décide à passer le concours à contrecoeur concerne sa mère qui a perdu son travail à deux ans de la retraite. Cette révélation est touchante et permet de nous offrir une scène finale touchante entre Sherlock et Bell. Il y a une belle amitié entre ces deux personnages. Cela mérite d'être exploré. MA NOTE : 6/10
409Chaudon  (24.02.2017 à 22:03)
Message édité : 24.02.2017 à 22:12
"Elementary" nous livre un épisode tout ce qu'il y a de plus classique mais loin d'être déplaisant. Sherlock et Watson doivent enquêter sur plusieurs morts par soi-disant accident. Il y a quelques bons twists mais le suspense est totalement absent. Les voitures piratées deviennent de plus en plus courant comme sujet et la série explore ce sujet correctement. Pour résoudre le meurtre, "Elementary" intègre une femme apparemment autiste nommée Fiona Helbron. Ce personnage me plaît et sa complicité étrange avec Sherlock me plaît vraiment. Après deux épisodes où il était absent, Morland revient sur le devant de la scène où il semble avoir besoin de Watson concernant le stockage de sang qu'il fait régulièrement. La conclusion de cette intrigue est intéressante car cela implique un meurtre et Morland connaissait la victime. J'ai hâte de voir comment Morland va se dépatouiller de cette affaire, surtout que Sherlock ne risque pas d'être tendre avec son père. Bref, un classique qui donne envie de découvrir la suite grâce à Morland. MA NOTE : 6/10
410Chaudon  (24.02.2017 à 22:51)
Qu'est-ce qui peut gâcher le potentiel d'un fil rouge de "Elementary" ? C'est son cas de la semaine sans intérêt concernant le meurtre d'un conseiller. Cette enquête n'avait rien de surprenante et l'identité du coupable était facile à deviner. La partie la plus intéressante de l'épisode reste l'histoire de Morland. En effet, ce dernier a été victime d'une tentative de meurtre deux ans plus tôt. L'investigation de Sherlock est passionnante et est dotée de quelques moments assez funs (notamment obtenir des informations auprès d'une mercenaire, un moment hilarant). Je sens que cette affaire va être très difficile à résoudre. Les multiples échanges entre Sherlock et Morland sont réussies et on a le droit à un moment émouvant où le père de Sherlock s'excuse auprès de son fils de l'avoir suspecté de vouloir le tuer. Le cliff nous donne quelques indices pour la suite de la saison. En effet, la personne espionnant Morland a tué Sabine, la victime de l'épisode précédent. Et il a également été présent dans tous les lieux de destination de voyage du père du détective. Tout ça pour dire que tout ceci nous donne envie de découvrir la suite. Bref, un épisode sauvé du naufrage par Morland et ses mystères. MA NOTE : 6,5/10
411Chaudon  (03.03.2017 à 22:07)
La série se permet de mettre en avant Hawes un peu plus que d'habitude et au fond, c'est loin d'être une mauvaise idée. En effet, un corps explose dans sa morgue, tuant également son coup de coeur qui était ambulancière. Le déroulement de l'enquête n'a rien de révolutionnaire à part son twist final où l'on apprend qui est le véritable meurtrier alors que l'on croit durant tout l'épisode que le fils est coupable. En parallèle, nous avons le droit à une intrigue autour de Watson avec le retour de la détective froide et mystérieuse Gina Cortes. Les suspicions autour de cette enquêtrice ne sont pas finies même si l'on découvre ses véritables motivations lorsqu'elle a frappé un jeune responsable de l'état critique d'une jeune fille ayant mis la honte à une équipe sportive. La scène finale entre Watson et Cortes est intense et nous indique que rien n'est finie entre elles. Cela serait bien d'impliquer un peu plus Sherlock dans toute cette histoire... MA NOTE : 7/10
412Chaudon  (03.03.2017 à 22:53)
"Elementary" serait-elle à la recherche d'un nouvel amour pour Sherlock ? Pendant presque quatre saisons, la série persistait sur le fait que Moriarty serait le seul grand amour du détective. Et maintenant, il se pourrait que la donne ait changé. Fiona est de retour et cela donne des scènes étrangement romantiques entre elle et Sherlock mais aussi des scènes hilarantes lorsque Watson découvre que son ami pourrait avoir des sentiments pour Fiona. Voir Sherlock être pris en faute, en quelque sorte, par Watson est probablement la scène la plus drôle de l'épisode. La scène finale est mignonne comme tout et j'ai envie de savoir comment va se poursuivre cette relation. Pour l'enquête policière, "Elementary" propose un schéma légèrement différent lorsqu'un agent va demander à Sherlock d'organiser un casse. Alors que cela aurait pu donner un excellent épisode, la série revient à sa mécanique habituelle lorsqu'un homme est tué alors que le personnage principal avait trouvé comment organiser le casse. L'identité du meurtrier est certes surprenante mais le déroulé de l'affaire est beaucoup trop classique. Dommage. MA NOTE : 7/10
412Aelis  (04.03.2017 à 17:27)

Quelle histoire avec Fiona ! Je ne sais pas où les scénaristes vont nous emmener mais j'adhère totalement pour l'instant. Joan toute excitée à l'idée que Sherlock soit intéressé par quelqu'un, lui super mal à l'aise... Et Fiona très déroutante mais en même temps très mignone et gentille ! Les voir tous les 2 c'est un pur régal, touchant mais très drôle. ^^

Vivement la semaine prochaine !

413Chaudon  (11.03.2017 à 11:52)
"Elementary" nous propose malheureusement une enquête tout ce qu'il y a de plus classique avec plusieurs meurtres par empoisonnement. Ce qu'il y a de particulièrement frustrant avec cette saison, c'est qu'elle ne sait pas doser affaire et intrigue secondaire ou alors ceci est un problème d'inspiration. Le meurtrier était plutôt facile à deviner en la personne du jeune professeur qui était marié avec l'une des victimes. La petite histoire de Watson qui a un problème avec son voisin était amusante, notamment pour les petits exploits de Sherlock lorsqu'il était drogué à Londres mais aussi à New York. Nous avons le droit à une petite nostalgie lorsque la série évoque les tatouages puisque Sherlock évoque Irene (ou plutôt Moriarty). La scène finale entre Watson et Trent était touchante alors que je ne m'y attendais pas du tout. Bref, un épisode frustrant mais aussi un peu fun. MA NOTE : 5,5/10
414Chaudon  (11.03.2017 à 13:59)
Si le cas de la semaine est mieux que le précédent, "Elementary" continue de la résoudre avec sa mécanique habituelle et il n'y a aucune surprise (encore une fois) à propos de l'identité du meurtrier. Et c'est bien le souci de cette saison 4. Et, encore une fois, c'est le retour de Morland qui vient sauver l'épisode. Ce fil rouge devient de plus en plus passionnant et nous fait interroger sur la potentielle culpabilité d'un amour de Morland. Les échanges entre le père et le fils sont réussis et inspirés. La question, c'est de savoir comment Morland va se dépêtrer de la situation dans laquelle il s'est mis puisque la scène finale nous fait clairement comprendre que Morland a des tueurs à ses trousses. Ce fil rouge permet aussi d'en savoir plus sur la mère de Sherlock, May, et de comprendre pourquoi Morland et May ont été un couple n'ayant pas tenu. Cette révélation nous offre des moments émouvants, surtout quand Sherlock raconte son enfance à Watson et aussi quand Morland avoue à son fils qu'il se sent responsable d'avoir pris de mauvaises décisions. Bref, un épisode classique qui fait une belle avancée dans l'affaire Morland Holmes... MA NOTE : 6,5/10
415Chaudon  (18.03.2017 à 14:16)
Cette semaine, "Elementary" tente de mette en avant Gregson. Pour une fois, ce n'est pas une mauvaise intrigue. En effet, il a une petite amie prénommée Paige qui va soudainement rompre avec lui après qu'elle ait rencontré Watson. La moitié de l'épisode joue sur le mystère et ce n'est pas une mauvaise idée car le cas de la semaine n'avait rien d'original. La révélation sur le fait qu'elle ait la sclérose en plaque s'avère touchante et cela permet de voir Gregson dans une toute autre configuration que celui de plante verte de la série. La scène finale entre lui et Watson est particulièrement touchante et Aidan Quinn a su nous livrer quelques émotions. Comme je le disais un peu plus tôt, le cas de la semaine n'a rien de surprenant. Mention spéciale à Sherlock et son morceau de porc en début d'épisode. Un moment hilarant. MA NOTE : 5/10
416Chaudon  (18.03.2017 à 15:07)
Message édité : 18.03.2017 à 15:10
Pour cet épisode, la série s'inspire du "Chien des Baskerville". Malheureusement, le résultat est décevant malgré les twists qui font mouche (le chien luminescent, le robot chien). Le déroulement de l'enquête est tout ce qu'il y a de plus classique et je me demande quand est-ce que "Elementary" compte sortir de l'ennui dans laquelle elle s'est engouffrée. Il faut compter une nouvelle fois sur les personnages pour éviter que cet épisode soit un naufrage. Et c'est Hawes (le médecin légiste) qui aura le droit à une intrigue. Ce dernier est toujours traumatisé par l'explosion de la bombe qui a eu lieu dans sa morgue un peu plus tôt durant cette saison 4. Les échanges entre Sherlock et Hawes sont impeccables et le plus émouvant reste celui où Sherlock raconte son passé de drogué à Hawes (ainsi que l'histoire d'Irene Adler qui est Moriarty). La scène finale est un peu triste avec Hawes qui annonce son départ au détective afin d'essayer d'aller mieux. MA NOTE : 4/10
417Chaudon  (25.03.2017 à 21:59)
Plonger dans le monde des super-héros, c'est quelque chose que je n'aurais jamais pensé voir dans "Elementary" mais il faut avouer que c'est cocasse comme tout. En effet, le cas de la semaine est celui d'un homme mort vêtu d'une cape de super-héros. Cette enquête permet d'assister à des scènes funs entre Sherlock et Watson, notamment pour le moment où Sherlock cherche à savoir à quel point sa partenaire connaît bien les personnages fictifs. L'affaire était fun même si la seconde moitié de l'épisode renoue avec la mécanique de la série. Mais nous avons également le droit au retour du fil rouge concernant Morland dont Sherlock va le considérer comme suspect dans l'évasion d'un prisonnier tueur. La recherche de la taupe qui vend des informations sur Morland est intéressante mais également frustrante car il y a très peu de scènes concernant cette recherche. Le cliff où Watson retrouve la taupe permet de renverser la vapeur puisque Emil Kurtz, la taupe, va devoir être obligé de travailler avec Watson. Bref, un très bon classique mélangeant humour et mystère. MA NOTE : 7,5/10
418Chaudon  (25.03.2017 à 22:48)
L'enquête de la semaine n'était franchement pas passionnant, ce qui commence à devenir assez courant durant cette saison 4. Le souci de l'affaire, c'est que le meurtrier n'était pas si difficile que ça à deviner. Mais je continue d'apprécier les petites intrigues personnelles des personnages qui sauvent souvent les épisodes d'un ennui profond. Cette fois-ci, la relation entre Sherlock et Fiona commence à devenir de plus en plus sérieuse. La série a tendance à choisir la facilité en faisant en sorte que Sherlock semble tout faire pour que cette relation se dégrade. J'ai adoré sa petite confession à Watson lorsqu'il est transporté en voiture pour aller dans un mystérieux bunker car c'était totalement hilarant. Mais on sent qu'il est très attaché à Fiona, vu les petites attentions qu'il lui fait (pas de sexe depuis 47 jours, une révélation hilarante...). La scène finale était mignonne comme tout et permet de passer à l'étape supérieure. Bref, un classique sauvé par la romance entre Sherlock et Fiona. MA NOTE : 5,5/10
419Chaudon  (01.04.2017 à 17:04)
Bien que cet épisode de "Elementary" soit particulièrement intéressant, je trouve que cette saison 4 manque d'un petit quelque chose pour la rendre plus passionnante. Cette semaine, Sherlock et Watson voient débarquer chez eux une femme nommée Lin Wen qui va demander leur aide. Un procédé classique qu'utilise chaque série policière et cela fait, malgré tout, son petit effet. Je n'attendais pas forcément au retour de l'agent McNally qui avait enquêté auparavant sur Mycroft. L'évocation de ce dernier prouve que la série n'a pas oublié ce personnage. Bien que la conclusion de l'affaire soit légèrement frustrante, "Elementary" nous offre une fin d'épisode surprenante et digne d'un bon twist. En effet, il s'avère que Lin Wen est la demi-soeur de Watson. Étant donné que cela ressemble à un léger cliff, on peut supposer que Lin sera présente dans le futur afin qu'on en sache un peu plus sur elle. "Elementary" a toujours été excellente quand elle utilise ses personnages. MA NOTE : 6,5/10
420Chaudon  (01.04.2017 à 17:59)
Suite à l'épisode précédent, il était évident que la relation entre Watson et Lin n'allait pas être aussi simple au premier abord. Leurs scènes où elles règlent, en quelque sorte, leurs comptes sont efficaces même si je ne m'attendais pas du tout à ce que cela se termine en un joli petit happy end pour elles. Les voir se confronter à leurs douloureux passés fût une bonne idée. Mais, dans cet épisode, il y a également un cas de la semaine impliquant deux meurtres. Je suis déçu de revoir Lauren Velez (de "Dexter" qui a déjà joué dans le 3.16 de "Elementary") dans un autre rôle car je trouve que cela dessert un peu l'histoire de la série. En revanche, l'actrice Christina Cox est plus que convaincante dans le rôle de la tueuse. Elle était également tueuse dans un épisode de "Dexter". Elle a un côté femme fatale. Bref, toujours et encore un classique... MA NOTE : 6/10
421Chaudon  (08.04.2017 à 00:20)
J'ai toujours l'impression d'écrire la même chose à propos de la saison 4 de "Elementary" et cet épisode ne déroge pas à la règle. La série nous parle de double meurtre et les deux victimes avaient pour habitude de simuler la mort. Si ce twist est efficace, le déroulement de l'affaire est tout ce qu'il y a de plus classique. Cette histoire de fausses identités aurait pû fonctionner mais "Elementary" ne semble pas vouloir sortir de sa mécanique pour résoudre son meurtre. Parallèlement, nous avons le droit à une petite intrigue fil rouge avec Morland qui semble prendre peur depuis l'évasion d'un prisonnier russe qui semble vouloir sa peau. Le fait que Watson se serve d'Emil Kurtz, la taupe de Morland, pour qu'il enquête sur l'entourage de ce dernier est une très bonne idée. Il permet d'en savoir plus sur les dépenses du père de Sherlock. Le cliff avec l'assassinat d'Emil dans une fusillade à un bar permet de lancer la fin de la saison sous les meilleurs auspices et également d'apporter de nouveaux mystères autour de Morland et de ses fréquentations... Mention spéciale à Sherlock et le chat, un moment bien fun. Bref, du classique avec du passionnant. MA NOTE : 6/10
422Chaudon  (08.04.2017 à 11:55)
Suite à l'épisode précédent, la série enquête donc tout logiquement sur la mort d'Emil Kurtz, un homme travaillant pour Morland avant qu'il ne devienne une taupe. La découverte des cachotteries de Watson par Sherlock est intéressante et permet de nous offrir une scène de dispute assez intense. On sent que Sherlock perd un minimum d'objectivité lorsqu'il s'agit de son père. Évidemment que les multiples scènes de confrontation entre Sherlock et Morland font partie des scènes les plus intéressantes de cette saison 4. J'ai bien aimé le face à face entre Morland et Gregson car il prouve que ce dernier s'est beaucoup attaché à Sherlock et Watson. Malgré le sérieux de ce fil rouge, la série n'en oublie pas son humour notamment pour le moment où Sherlock apporte plusieurs choses dégoûtantes sous les yeux de Watson en train de prendre son petit déjeuner. La série nous offre un twist surprenant en guise de cliff puisque dans ce fil rouge, un ancien ennemi de Sherlock y est mêlé : Moriarty ou plutôt Irene Adler. Que cache cette ancienne copine psychopathe de Sherlock ? En bref, la série nous livre un excellent épisode centré sur Morland et ses implications. Probablement le meilleur épisode de la saison 4. MA NOTE : 8/10
Identification requise pour ajouter un message.
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
6ter continue la diffusion de la saison 5 !

6ter continue la diffusion de la saison 5 !
Aujourd'hui, lundi 8 août, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) continue la diffusion...

6ter | Fin de la quatrième saison et début de la cinquième ce soir !

6ter | Fin de la quatrième saison et début de la cinquième ce soir !
Aujourd'hui, lundi 1er août, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une nouvelle...

La saison 4 se poursuit aujourd'hui sur 6ter !

La saison 4 se poursuit aujourd'hui sur 6ter !
Aujourd'hui, lundi 18 juillet, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une nouvelle...

6ter continue la saison 4 ce soir !

6ter continue la saison 4 ce soir !
Aujourd'hui, lundi 11 juillet, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une nouvelle soirée...

6ter | Une soirée Elementary avec des épisodes de la saison 4 !

6ter | Une soirée Elementary avec des épisodes de la saison 4 !
En ce lundi 4 juillet, la chaine 6ter (canal 22 de la TNT) vous propose une soirée Elementary. En...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, Avant-hier à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, Avant-hier à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, Hier à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, Hier à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !